Offrir des messes

Le sacrifice de l’Eucharistie est offert pour tous. L’Église permet aux fidèles de s’associer plus étroitement à ce sacrifice de la messe par une intention particulière confiée au célébrant, à qui l’on a toujours reconnu la possibilité de joindre cette intention particulière à l’intention générale.

 

Intentions

La messe peut-être demandée :
- en action de grâce pour des jeunes mariés, pour des noces d’or, …
- pour un baptême, pour la venue d’un enfant, pour un anniversaire, …
- pour un défunt,

- pour un malade, une guérison, une personne en difficulté, …
- pour une intention particulière (qui peut ne pas être précisée dans un souci de discrétion).

Lors de la messe, seul le prénom de baptême (et non le nom de famille) du vivant ou du défunt pourra être dit au mémento correspondant.
S’il s’agit de plusieurs personnes, le prêtre célébrant dira à l’intention particulière d’une famille qui se recommande à la prière de l’Eglise, sans citer le nom de la ou des familles.

 

Le montant de l’offrande est proposé par l’Assemblée des Évêques.

- pour une messe, l’offrande s’élève actuellement à 17 €.

- pour une neuvaine (célébration de 9 messes consécutives, 9 jours), il est proposé une offrande de 170 €.

- pour un Trentain grégorien (célébration de 30 messes consécutives, 30 jours), l’offrande est de 560 €.